Ce moment de Février au parc national de Yosemite, aux Etats-Unis à été un moment magique de l’année.

Si les conditions sont juste, la chute d’eau déjà spectaculaire en conditions normales, sa fameuse “Horsetail Fall ” est enflammée par une lueur orangée et rouge vif. Connue sous le nom de “[social_news]Firefall Yosemite[/social_news]”, le phénomène fait ressembler la chute d’eau comme si elle vomissait la lave sur le côté de la formation rocheuse appelé “El Capitan”. Ce qui le rend encore plus spécial, c’est que cet effet hypnotisant ne dure que 10 gracieuse minutes.

Explications du pphénomène

Selon un site spécialisé sur la Yosemite Firefall, plusieurs facteurs doigtent êtres pris en compte indépendamment les unes des autres afin de voir la lumière. Premièrement, la chute doit couler avec assez d’eau. «S’il n’y a pas assez de neige en février», explique le site, «il n’y aura pas assez de fonte de neige pour alimenter la cascade». De plus, les températures doivent être assez chaudes pour faire fondre la neige. Deuxièmement, le ciel occidental doit être clair au coucher du soleil; Autrement, les rayons du soleil seront bloqués. «Le temps d’hiver peut être très variable à Yosemite, cependant, et les jours qui commencent nuageux peuvent éclaircir par le coucher du soleil.

Avec ces facteurs spécifiques, dame nature est très exigeante: il n’est étonnant que la Firefall ne se manifeste pas du tout. Mais, quand elle le fait, cette expérience deviens surnaturelle. Il n’est pas étonnant que les photographes professionnels et amateurs affluent à Horsetail Fall pour figer le moment incroyable.

Quand les conditions sont justes, la chute de Yosmite enflamme les “chutes de la Prêle” dans un spectacle de lumière brillante et ardente. Voyez plutôt.

Sponsor

LAISSER UNE RÉACTION

Maintenant, c'est à vous de réagir !
Entre ton nom ici