“Il y a du soleil aujourd’hui. Allons sortir la voiture” Vous entendrez peut être ces mots sortir de la bouche de vos proches ou de vous même. En effet, la firme de voiture allemande va commencer à développer des voitures avec un toit intégrant des cellules photovoltaïques.

Dans la course aux voitures électriques et respectueuses de l’environnement, Audi va faire un pas de plus vers la consécration. Elle a choisi de travailler avec une filiale d’Hanergy, un des spécialistes chinois des cellules solaires, pour développer des toits à panneaux solaires sur ses véhicules. Le but de ce toit 2.0 est d’augmenter l’autonomie de ses voitures et d’emboîter le pas à ses concurrents.

Le premier prototype devrais sortir dans quelques mois, fin 2017.
Le premier prototype devrait sortir dans quelques mois, fin 2017.

Une collaboration avec Alta Devices

Audi mène une collaboration avec Alta Devices, une filiale du chinois Hanergy, pour concevoir des toits à panneaux solaires sur ses véhicules. Le but est d’utiliser l’énergie produite pour augmenter l’autonomie des Audi électriques. Ces panneaux seront composés de cellules solaires à couche mince qui seront insérées dans les toits panoramiques en verre. L’électricité générée sera dédiée au fonctionnement de la climatisation ou des sièges chauffants, permettant d’allonger un peu plus l’autonomie du véhicule. Ce développement devrait augmenter l’offre des options pour donner envie au consommateur d’investir dans ces technologies, sans pour autant nuire à l’autonomie du véhicule.

A l’avenir, l’énergie solaire chargement directement la batterie de traction du véhicule, précise Audi dans un communiqué. L’électricité verte sera générée par des cellules solaires innovantes 25 % plus efficientes très minces et flexibles

Explique un communiqué publié par la marque.

Un système à toute épreuve.

Ce système de panneaux solaires fonctionnera également par faible luminosité et par température élevée. ” Ce partenariat avec Audi est la première collaboration d’Alta Services avec un constructeur premium “, s’enthousiasme le Dr Ding Jian, P-DG d’Alta Devices. Le premier prototype développé par les deux acteurs devrait sortir dans quelques mois, à la fin de l’année 2017.

BMW : un concurrent sérieux

Après avoir développé une technogie pour booster leur vente de véhicule, BWM est également sur la piste des nouveaux moyens technologiques pour améliorer la performance et l’autonomie de leurs voitures. En misant sur des moyens alternatifs de gestion de l’énergie de propulsion, la guerre des technologies innovantes est ouverte. Inspirés par la marque américaine Tesla qui fait figure de proue de cette lutte à l’innovation, les constructeurs européens devraient largement investir dans les nouvelles technologies durant les prochaines années. Qui va gagner ?

Sponsor

LAISSER UNE RÉACTION

Maintenant, c'est à vous de réagir !
Entre ton nom ici